La nouvelle génération arrive à Poudlard. Venez nous rejoindre.
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une discussion méritée entre père et fille (PV Alicia Ambrose)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Davis Adamson
Professeur de Défense Contre Les Forces Du Mal
avatar

Messages : 220
Date d'inscription : 14/05/2012
Métier/Fonction : Professeur de DCFM

Caractéristiques du Sorcier
Puissance Magique:
45/100  (45/100)
Spécificité du Sorcier:

MessageSujet: Une discussion méritée entre père et fille (PV Alicia Ambrose)   Dim 19 Mai - 11:30

Assis à une table du pub, Davis lisait la gazette du sorcier, essayant de voir si des morts suspectes faisaient la une du journal, mais pour l'instant, aucun événement bizarre ne semblait s'être reproduit depuis juillet/août. Se pouvait-il que ce que lui ou Aaron avait interprétés comme de possibles signes avant coureurs du retour de mages noirs, n'aient été que des événements nés d'actes malveillants d'individus isolés ? Pourtant l'instinct animal de l'ancien vert et argent ne l'avait jamais trompé.
Il fallait dire que ce mois-ci, Davis s'était plûtot concentré sur la question des affaires de coeur concernant sa fille aînée Alicia. Elle semblait être heureuse avec son petit ami Cédric Angeli, et bien que l'homme émettait une certaine réserve vis-à-vis de leur relation, il tenait tout de même à renouer les liens avec elle. De toute façobn quel père était prêt à laisser partir sa fille de la maison rapidement avec son petit copain ? La réponse était simple... un père qui ne se préoccupait pas assez de sa famille.
Et vu que Davis était quelqu'un pour qui la famille était sacrée, il ne tenait pas à ce que la situation s'envenime avec Alicia. Il n'avait pas envie qu'elle pense qu'il refusait catégoriquement qu'elle sorte avec un garçon (chose normale). Car après tout, même si Davis s'était énervé en entendant que sa fille s'était fiancé à la vite avec son copain, il savait que cela arriverait pourtant un jour. Juste que cela s'était déroulé plus vite qu'il ne l'imaginait. A vrai dire, il voyait plûtot sa fille âinée fiancée à l'âge de 20 ans plûtot que 16. Il ne regrettait pas d'avoir épousé Tina peu de temps après qu'elle été enceinte de Cassandra, d'ailleurs, il était même plûtot fier de s'être uni à elle pendant quinze années, et espèrait que cela durerait toujours. Mais peut-être qu'en prenant plus leur temps, les jeunes gens aurait pû également le faire quand ils étaient plus mâtures.


Voilà pourquoi Davis s'était "légèrement" emporté face aux deux jeunes. Mais après tout, qui signifiait fiançailles ne signifiait pas rapidement mariage. En effet, il avait croisé des moldus et sorciers qui s'étaient mariés parfois 5 à 6 ans après s'être fiancés. Néanmoins, cela ferait bizarre à Davis de ne plus vivre sous le même toit qu'elle une fois qu'elle partir avec Cédric se chercher un logement (le plus tard possible quand même, sans quoi les jumeaux une tête de six pieds de long).
Ayant réussi à rattraper sa fille dans un couloir, l'ancien serpentard avait pu lui donner rendez-vous à la tête de sanglier. Il fallait dire que depuis qu'Abelforth s'était battu avec les élèves et les professeur de Poudlard lors de la Grande bataille du château contre les partisans de Voldemort, son pub avait connu une fréquentation florissante. D'ailleurs les sorciers louches se faisaient extrêmement rare dans le pud depuis des années, les membres de l'Ordre rendant assez souvent visite au vieil homme.


Se reconcentrant sur l'objet de sa venue, Davis savait qu'il ne pouvait plus éluder une certaine question. Car sa fille lui demanderait sûrement s'il était maintenant d'accord concernant ses fiançailles. Mais l'homme tiendrait bon, en essaynant d'être le plus honnête possible, et si Davis avait survécu face à un Rick Mailey furieux (en grande partie face à Tina), affronter sa fille n'était rien en comparaison. Il devait s'habituer à trouver devant lui, non plus sa petite fille, mais une jeune femme qui attirait sur elle (à son grand regret) les regards intéressés de jeunes hommes. Mais d'un coté, il devait tout de même reconnaître qu'Alicia s'était bien transformé depuis quelques années, et que du coup il était normal que son charme opère, en outre avec un caractère proche de Tina. Cassandra aussi avait hérité d'une très grande beauté, mais le contraste entre les deux filles était assez remarquable, puisque même si sa seconde fille avait les mêmes traits que sa femme, elle était aussi déterminée qu'il pouvait l'être à son âge. On aurait dit le jour et la nuit, et pourtant, Alicia, avait prouvé à son père qu'elle aussi été capable de lui tenir tête.

Cela était à la fois admirable, et un peu vexant. Oui, car Davis avait encore autorité sur sa fille, et il ne tenait pas à ce qu'elle fasse le mur quand cela lui chantait. Mais vu qu'il n'avait pas empêché Alicia et Cédric de se voir, cela n'avait donc pas de raison d'arriver. Cela signifiait que dans une certaine limite, Davis trouvait cette relation légitime, même s'il n'était pas folichon à l'idée que sa fille ait autant la tête qui tourne pour un garçon. Mais du moment où elle ne gâchait pas son avenir, Davis essayerait de l'encourager pour le mieux.

Et quand on parlait du Botruc, celui-ci n'hésitait pas à sortir de son arbre centenaire, puisque qu'Alicia venait de pénétrer dans le pub, cherchant son père du regard, qui repliait le journal en faisant un signe de la main à sa fille pour qu'elle le voit. Car même si le pub n'était pas bondé, deux clients semblaient faire plus de deux mètres de haut, et comme Davis se trouvait à la table de derrière, il s'était légèrement relevé pour ne pas qu'Alicia ne le cherche en vain. Arrivée devant lui, Davis salua sa fille d'un sourire qui se voulait le plus naturel du monde.


- Bonsoir chérie, assieds toi, que nous puissions discuter tranquillement.

Plus calmement que la dernière fois aurait été plus juste, mais Davis avait déjà pris l'initiative de parler de cette affaire avec sa fille, et tenter de s'excuser de son comportement idiot, ce qui en soit, était déjà bien, même si cela était fait avec quelques maladresses. De toute façon, personne n'était parfait, et Davis n'échappait donc pas à cette règle.

- Tu veux boire quelque chose de chaud ?

Car il fallait dire qu'en octobre, le temps venait déjà encore plus de se rafraîchir et il n'était plus temps de prendre des glaces chez Florian Fortarôme sur le Chemin de Traverse.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alicia Ambrose
6ème année
avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 08/05/2012

Caractéristiques du Sorcier
Puissance Magique:
18/100  (18/100)
Spécificité du Sorcier:

MessageSujet: Re: Une discussion méritée entre père et fille (PV Alicia Ambrose)   Lun 20 Mai - 17:59

Depuis cet été Alicia n'a pas eu vraiment le temps de parler à ses parents, la jeune fille était occupé avec son amoureux Cédric durant une bonne partie de l'été ce qui était normale pour une adolescente de son âge.

Puis elle savait aussi que durant une partie de l'été Tina et Davis étaient préoccupés par les mages noirs qui avaient nui chez les Moldus. Alicia comme beaucoup avaient lue la gazette du sorcier et d'ailleurs cela était inquiétant mais la jeune fille ne pensait pas que c'était de cela que son père lui avait donné un rendez vous ce soir là à la tête de sanglier.

C'était peut être pour se rapprocher pour parler mais surtout de parler de ces fiançailles qui n'avaient pas plus à son père, allait il encore lui faire des reproches ? ou tout juste discuter avec elle ? Alicia n'était pas très rassurée surtout qu'elle avait tenu tête à ses parents cela n'était pas dans son tempérament habituel mais là c'était trop pour elle.

Après son dernier cours, elle alla déposer tous ses cahiers et se recoiffer un peu dans sa chambre prévenue Cédric qu'il ne la cherche pas en lui faisant un bisou en passant. Elle alla jusqu'au pub pour retrouver son père. Elle entra et trouva celui-ci assis à une table dans le fond du pub, certainement pour être plus tranquille durant leur conversation.


- Bonsoir papa, oui merci, cela fait longtemps que nous devions discuter, je pense qu'il est temps.

Alicia s'assied tout en parlant d'une voix très calme mais sûre d'elle, elle sourit tendrement à père, il n'y avait aucune raison qu'elle soit en colère après lui. Après tout il a agi en tant que père et protecteur de sa fille même si la jeune fille était adoptive, dans le fond elle pouvait le comprendre d'ailleurs elle était étonnée que sa mère n'était pas présente.

- Oui je veux bien, du jus de citrouille. Maman n'est pas venue avec toi ?

La Poufsouffle attendit la réponse de son père mais surtout sur sa venue ici.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Davis Adamson
Professeur de Défense Contre Les Forces Du Mal
avatar

Messages : 220
Date d'inscription : 14/05/2012
Métier/Fonction : Professeur de DCFM

Caractéristiques du Sorcier
Puissance Magique:
45/100  (45/100)
Spécificité du Sorcier:

MessageSujet: Re: Une discussion méritée entre père et fille (PV Alicia Ambrose)   Ven 24 Mai - 16:22

Sa petite Alicia était devenue quelqu'un de sage visiblement, car lui aussi trouvait qu'il était temps de crever l'abcès sur ces fiançailles. Néanmoins, il valait mieux en parler de manière plus joyeuse avec une boisson ou quelque chose à se mettre sous la dent, car discuter de cela alors qu'on avait faim ou soif ne règlerait en aucune manière la question. Quand la petite poufsouffle s'adressa à son père pour lui demander si sa mère n'était pas dans le coin, celui-ci ne pû que sourire d'un air gêné, car en effet Tina lui avait dit qu'il s'était peut-être trop emporté face à Cédric et elle, et après mûres réflexions, Davis en était venu à la même conclusion. Si l'ancien serpentard avait donné rendez-vous seul à sa fille dans ce pub s'était pour se racheter. Car il n'espèrait ne pas l'avoir trop déçue par son comportement, puisqu'en général des fiançailles était un événement particulier, et un moment d'extrême bonheur pour deux amoureux ( et encore si Alicia et Cédric l'avait trouvé dur lui, qu'auraient t-il dit face à un monsieur Mailey, beaucoup plus remonté que lui-même quand il avait annoncé au cher monsieur qu'il épouserait sa fille, quand même, puisque même s'il l'avait mise enceinte, il prendrait ses responsabilités). Au moins Alicia n'était-elle pas encore enceinte à son âge, et tant mieux, car Davis ne tenait pas à être grand-père cette même année. Et puis la vie ferait son oeuvre après tout.
Commandant un verre de whisky pur feu, non pour oublier ses malheurs, mais plûtot pour se remettre du froid, tandis que sa fille commandait un verre de jus de citrouille, Davis prit la parole.


- Non, en effet, ta mère n'est pas là. C'était mon initiative de te donner rendez-vous pour qu'on puisse parler tranquillement comme le ferait un père avec sa fille. Toutefois, elle n'ignore pas où nous sommes en ce moment vu que je l'ai prévenu avant de partir de l'école, histoire qu'elle ne s'inquiète pas pour rien.

Oui et puis Davis ne tenait pas à ce qu'il y ait de l'entreadie féminine dans l'air alors qu'il faisait son mea culpa devant Alicia. Certes, le sorcier aimait profondément sa femme, mais comme tout homme il avait sa fierté, et il ne voulait pas qu'on s'asseoit dessus en minimisant l'engagement que Cédric avait pris vis à vis de la première de ses filles. Pendant ce temps, les boissons étaient en cours de préparation tandis qu'à d'autres tables, d'autres clients discutaient assez bruyamment. Lançant un discret "assurdiato", Davis était maintenant sûr que sa discussion entre lui et Alicia ne serait entendue de personne.

- Si je t'ai fais venir ici, c'est pour qu'on puisse discuter de tes fiançailles, et que te dire que je m'excuse d'avoir réagi aussi brutalement la dernière fois. Mais bon j'aurais bien voulu que ton petit ami aille me voir pour me demander ta main tu sais.

Davis aurait-il vraiment été dans de meilleures dispositions pour recevoir Mr Angeli Junior ? Il n'en savait rien lui-même, mais du temps où Davis était encore adolescent, cela se faisait encore, et l'homme tenait à cette tradition beau-père beau-fils. S'il l'avait passé lui-même ce n'était pas pour rien !
Quelques secondes plus tard, la boisson ambrée, et celle d'un orange foncé presque sainguin arrivèrent bientôt sur la table, tandis que Davis remerciait le serveur. Il ne règlait pas encore l'addition car si lui et sa fille avait faim entre temps, ils pourraient toujours commander à manger.
Reprenant la conversation, l'homme était d'un calme olympien, et même assez chaleureux avec son enfant quand il prît de nouveau la parole.


- Tu sais, je pensais bien que tu serais fiancée un jour... Une fille aussi jolie et intelligente que toi trouverais forcément chaussure à son pied, c'est juste que j'avais imaginé que cela se passerait dans quelques années plûtot qu'aujourd'hui.

Oui car père un jour, père toujours. Et même si sa fille venait à faire les grandes erreurs de la Terre entière, celui-ci les lui pardonnerait à chaque fois, car être parent c'était apprendre à endurer des choses pour l'avenir de ses propres enfants.

- En attendant, santé Alicia... Et félicitations pour ces fiançailles ? A moins que tu ne préfères que je poursuives ton petit copain sous ma forme animale dans tout Godric's Hollow ?

Dit-il en avançant son verre vers celui de sa fille, afin qu'un petit bruit d'entrechoc sonore se fasse entendre. Oui Davis pouvait bien être taquin depuis que sa colère était retombée depuis un bon moment, il avait juste fallu que le moment de surprise passe, avant que le sorcier adulte ne puisse passer à autre chose.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alicia Ambrose
6ème année
avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 08/05/2012

Caractéristiques du Sorcier
Puissance Magique:
18/100  (18/100)
Spécificité du Sorcier:

MessageSujet: Re: Une discussion méritée entre père et fille (PV Alicia Ambrose)   Lun 27 Mai - 9:51

Alicia était nerveuse à l'idée de retrouver son père face à face seule. Surtout qu'elle se demandait le pourquoi de ce rendez-vous, était ce pour la punir des fiançailles, était ce pour parler tout simplement ? Alicia n'allait pas tarder à avoir une réponse à sa question.

- D'accord papa, je suis juste étonnée par ce rendez vous, nous n'avons jamais vraiment pris le temps de discuter. D'accord pour maman, il vaut mieux la prévenir, elle a tendance à s'inquiéter très vite.

Davis avait l'air très calme et posé envers sa fille. Alicia tendait l'oreille pour entendre son père la salle était assez bruyante et elle vit son père lancer un sort discrètement pour être plus tranquille tous les deux durant cette conversation.

- Merci papa de tes excuses, je comprends ta réaction un peu brutale sur le coup, je me demande si je n'aurais pas réagi pareil finalement cela n'est pas facile à accepter surtout de but en blanc mais on ne pensait vraiment pas à mal. Peut être le fera t'il pour le mariage.

Alicia souri tendrement à son père soulagé par la tournure de la discussion. La jeune fille était étonnée par les excuses de son père cela ne doit pas être simple pour lui mais il le fait quand même la preuve qu'il aime sa fille et ne lui en veut pas pour avoir accepté ses fiançailles.

- Je peux le comprendre mais parfois l'amour va plus vite que ce que l'on pense moi même j'ai été étonné par la demande de Cédric mais il était si charmant ce soir là, si amoureux tu comprends et une demande comme il ma faite sous ce ciel étoilé comment refuser ?

La Poussoufle parlait un peu la tête dans les nuages, une princesse vivant un rêve mais un rêve réel. Oui cela aurait pu arriver plus tard mais voilà ce fut autrement. Son père se voyait certainement vieillir d'un coup alors qu'il était encore relativement jeune. Bien que la jeune demoiselle ne se sentait pas encore prête pour être enceinte, il ne sera pas grand père d'aussitôt.

- A ta santé papa, je suis contente que tu les acceptes tout de même. Euh non je ne préfère pas, il vaut mieux en rester là. Je pense qu'il en a déjà eu assez tu ne crois pas ?

Alicia prit une gorgée et rigola à la bêtise de son père, toujours un petit mot pour rire, elle se sentait un peu plus à l'aise qu'a son arrivée dans les lieux.

- Comment cela s'était passé avec Grand-père Mailey ? Surtout que maman était enceinte ? Vous en parlez très peu. Comment maman s'est retrouvée enceinte si jeune ? Et pourquoi m'avoir adopté ? De lointains souvenirs.

Melle Ambrose posa toutes ces questions, elle voulait en savoir plus sur ces parents bien qu'adoptif mais, sa famille. Ils ne parlent pas beaucoup de leur passé peut être qu'ils estimaient leurs enfants trop jeunes pour savoir tout cela mais Alicia profita de se petit moment pour en parler.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Davis Adamson
Professeur de Défense Contre Les Forces Du Mal
avatar

Messages : 220
Date d'inscription : 14/05/2012
Métier/Fonction : Professeur de DCFM

Caractéristiques du Sorcier
Puissance Magique:
45/100  (45/100)
Spécificité du Sorcier:

MessageSujet: Re: Une discussion méritée entre père et fille (PV Alicia Ambrose)   Jeu 30 Mai - 19:26

Le fait que Tina s'inquiète facilement n'était pas nouveau. Mais cela devait venir plûtot du fait qu'elle avait failli avour une mauvaise expérience avec un homme, événement que Davis avait pu éviter en intervenant à chaque fois, plûtot que de sa timidité naturelle. Buvant une gorgée de Whisky pur feu, le sorcier sentit ses entrailles se réchauffer à son contact. Pas à dire, il s'agissait de la meilleur boisson pour se réchauffer lors de grand froid. Néanmoins, il valait mieux le consommer avec modération, puisque dans les cas les plus chanceux, les joyeux drilles en ayant abusé pleurer toute leurs larmes de leur coeur, avec le nombre de dégrès augmenté par magie, et dans le pire des cas, certains crachaient des flammes dans tout les coins, à l'instar de jeunes dragons encore inexperimentés. En tout cas, le serpentard était rassuré d'entendre sa fille lui pardonner sa colère de la dernière fois.
Mais vu que le passé n'était plus, il vallait mieux passer à autre chose. Le fait qu'Alicia lui parle de son prince charmant en des termes très élogieux, lui rappela la petite enfance de sa fille qui lui demandait toujours de lire certaines contes avant d'aller dormir. La plupart était des contes en relation avec le monde des sorciers, mais il arrivait aussi que sa grand-mère paternelle , lui racconte ceux qui avait bercé sa propre enfance, comme Blanche-Neige, Cendrillon etc.


Mais ce n'était plus une petite fille qui se trouvait devant lui, mais une adolescente et bientôt une jeune adulte. Cependant, Davis ne pouvait s'empêcher de sourire à tant d'innocence. Elle lui rappelait d'ailleurs une certaine jeune femme blonde qu'il connaissait assez bien, et qui avait autant de candeur au même âge. Et alors que ces dernières pensées vagabondaient de souvenirs en souvenirs, la petite phrase comique qu'il avait prononcée en face d'Alicia avait eu l'effet escompté. Souriant, Davis prit tout à coup un air faussement décu pour dire qu'il comprenait la réaction de sa fille, tout en signifiant son rôle de père.

- Dommage... Tim aurait certainement adoré.

Et alors que Davis s'apprêtait à boire une nouvelle gorgée de whisky, il s'arrêta instantanément quand Alicia lui posa plusieurs question sur son propre vécu et celui de sa femme quand elle attendait Cassandra. Davis se râcla la gorge quelques secondes avant de commencer son récit, et ainsi répondre aux questions de sa fille.

- Hé bien, quand ta mère est tombée enceinte de Cassandra, nous sortions déjà ensemble depuis plusieurs mois. Nous avons eu des rapports sexuels comme tout couple...

D'ailleurs Davis détailla quelques secones sa fille se demandant si elle l'avait déjà fait ou pas avec Cédric, mais ne voulant pas en parler, son père continua là où il venait de s'arrêter pendant quelques secondes.

- ... Et bien que nous n'avions pas encore prévu d'avoir d'enfant sur le coup, bien que nous pensions peut-être en avoir plus tard... Comment pourrais-je le formuler sans que cela sois péjoratif, car comme tu te doutes, ta mère et moi aimons Cassandra tout comme toi. Un petit "incident" de préservatif, a permis à ta soeur d'arriver avec quelques années d'avance.

Ou comment dire avec tact que si Davis et Tina n'avait pas eu ce petit accident, Cassandra Adamson n'aurait jamais existé. Or, vu que l'ancien serpentard adorait sa première fille naturelle, il ne se permettrait jamais de dire une chose pareille, autant en sa présence qu'en son absence.

- Comme tu peux t'en douter, grand-père Mailey à eu une réaction négative à l'idée d'avoir une petite-fille alors que son preopre enfant n'avait que 16 ans, et moi seulement 18, venant juste de terminer mes études à Poudlard. Le face à face avec mon futur beau-père fut assez dur verbalement, je croyais d'ailleurs avoir un dragon face à moi. Un magyar à pointes n'aurait pas été pire en face de ton grand-père maternel crois-moi. D'autant qu'il m'avait même attrapé par le col à un moment, et vue que sa poigne était assez forte, j'ai bien crû que je devrait me métamorphoser sous ma force animale pour échapper à celle-ci. Un peu comme l'a fait Cédric pour toi, j'ai tenu tête à ton grand-père, lui assurant que je tiendrais mes responsabilités. Ta mère et moi nous sommes donc fiancés, et nous étions rapidement jeunes mariés.

Après avoir dit autant de chose, Davis se rinça un peu le gosier avant de poursuivre.

- Pour ce qui te concerne, j'avais appris la disparition de ton père, puisqu'à l'époque je venais juste de finir d'être consultant au ministère au bureau des aurors, du coup j'ai pas mal croisé de fois Monsieur Ambrose. Vu qu'il parlait pas mal de toi, je me suis demandé ce que tu avais pû devenir... Et j'ai alors appris que tu étais dans un orphelinat moldu. J'ai parlé de tout cela avec Tina, alors qu'elle attendait les jumeaux. Et que le jour où nous sommes venus te recontrer la première fois, grand-père et grand-mère Mailey gardaient Cassandra. Il faut savoir qu'à cette époque là, ton grand-père maternel me supportait plus, puisqu'après tout il adorait sa petite fille. Le fait de savoir que deux nouveaux petits enfants allaient bientôt naître, lui faisait davantage plaisir, comme grand-mère Adamson, qui elle s'était montré plus compréhensive, à l'époque où Tina attendait ta soeur.
Après t'avoir rencontré nous voulions t'adopter, et quelques jours plus tard tu emménageais chez nous.


Davis ne tenait pas à évoquer la tristesse qu'il avait lu ce jour-là dans les yeux de la petite fille qu'était Alicia, sentant sa peine en tant qu'animagus, d'autant plus que d'autres personnes autour d'eux. Cependant, le couple avait été aussi frappé par la précocité de l'enfant, qui avait compris rapidement, dans quelle sorte d'endroit elle se trouvait.

- Grand-père Mailey n'était pas forcément d'accord pour ton adoption, puisque ta mère allait bientôt devoir s'occuper de deux bébés en plus. Toutefois, il ne fallut que quelques semaines pour qu'il t'accepte dans la famille, arrivant à te faire facilement sourire pour un rien.
Mais ton grand-père n'oublia pas son caractère bourru en serrant sa main de toute ses forces afin de pouvoir me la broyer à chaque occasion, histoire de dire que si sa fille devait gérer quatre enfants c'était de ma faute. Mais quand vous avez commencé à grandir, nous avons pu voyager dans d'autres pays, afin de pouvoir faire des recheches sur les domaines respectifs que nous enseignons cette année à Poudlard.


Finissant de parler, Davis posa à son tour quelques questions à sa fille.

- Dis-moi, toi et Cédric, vous n'avez pas encore décidé d'aménager ensemble dans un appartement rien qu'à vous ?

Oui car Davis était encore heureux d'avoir sa fille à la maison, du moins pour l'instant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une discussion méritée entre père et fille (PV Alicia Ambrose)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une discussion méritée entre père et fille (PV Alicia Ambrose)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Entre père et fille [PV Michiga]
» Entre père et fille (pour Elias Davidovitch)
» Moment entre père et fille
» Les retrouvailles, peut-être explosives, entre père et fille [Fe]
» Entre père et fille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anapneo Fidelitas :: La Grande-Bretagne :: Pré Au Lard :: La Tête de Sanglier-